Certains d'entre vous reconnaitrons surement ce lieu de la "haute" technologie et de la "moin" haute gastronomie, donc vous m'en voyez désolé si par un quelquonque «involontaire» égarement pete votre balloune face a ce lieu mythique et ridicule!

Centre-ville: rendez-vous dans un cyber-bistro,  ou un échoppe de cet acabit. Un genre de resto hautement technologisé ou truc du genre. J'arrive, comme de fait cela semble être le comble du factice et du ridicule, un établissement surement créé par un geek qui voue un culte sans borne à Jobs ou Gates! Un crétin qui a trouvé le moyen de surfer sur la vague du moment!!!!!! Enfin, il en faut pour tout les genres. Une grande salle, aucunes divisions, coin ordi, clavardage...facebookage...et faux-travaillage! Des terminaux d'ordi partout sur les murs, de toutes les époques, des claviers aussi, d'autres machins informatiques, des fils de connections et autres bébèlles que je ne saurais nommer......Vraiment! Les clients pas ben ben mon genre mais même ste gang de demeurés aux giga-bite(pas le phallus, l'affaire informatique) doivent se sustenter à l'occasion(à défaut de suce et tenter), j'ai pas encore vus le menu mais criss j'appréhende le pire....soupe au red-bull, sandwich "quad-core", ou autres exentricités du genre??????? Les pauvres ti-pit assient dans la place me font pitier. Le tain vert(apple), il semble aussi en santé que Falardeau dans son prime, de futurs menbres du systeme de la santé qui se magasinent une tendinite du métacarpe, du cou, un cul insensible du à leures position assise 16h durant(anyway à part se faire botter il ne semble pas très utile à autres choses) d'autres semble en manque ou en o-d de café(je n'ai jamais su la différence) et certains lobotomisés rient ou parlent seuls!!!!!!!! Anyways, il y a beaucoup de monde pour cet heure de la journé.

Le coin "repas": Des tables en plexiglass "look" bureau de travail, des salières-poivrières en formes de souris, et le comble du ridicule des napperons en images de clavier, rien n'est laissé au hasard, le décorateur c'est vraiment payé la geule du proprio ou n'a pas fini son cours de gouache à la maternelle....un comme l'autre c'est moche!

Bon, le menu, je regarde vite vite avant de me diriger vers l'espace "cyber-payement" ou est acoudée une charmante fille aussi vaillante  qu'un B.S saoul, paralitique, allergique à l'effort(ce qui est le gène récurant du b.s) et travaillophobique! Mais jolie, ont ne peu pas tout avoir!

Le menu me fait tomber sur le cul, des classiques bistro, en sauces, grillés, poellés etc...differents potages interessants, des desserts fancy, 4-5 choix d'entrées assez complexes......Mais la, le pire aucune "chanwiss", "grillechise", "craffdinneur"...faux, un mac and cheese pas piqué des vers sce crèmeuse au 3 fromages du québec et crumble de kavly.....calvaire comment ils  font ces cyber-zombies???? Le staff en cuisine est-ce de VRAI humain? parce que là je me dis qu'internet a ses limites!!!!!!!! J'aurais vraiment cru que ces caves de la toile étaient le genre a essayer de faire rentrer un plat dans une slut de P.C pour le faire gratiner!!!! Comme quoi, MÊME MOI peux juger trop vite!!!!!(la difference c'est que moi je fais exprès PIS J'AIME CA!!!!!!!!)

Anyway, je me dirige vers la Bella workaholic(sic).

-J'ai r-v avec xxx

-OOOOOOOO.KKKKKKKKKK, j-e   v-a-i-s   a-l-l-e-r   l-e   c-h-e-rc-h-e-r.  Me dit-elle avec l'entrains d'un obèse arthritique à Sotchi et la joie d'un  sodomite chez Paré!

Un type à lunette,(quoi d'autre), d'à peu pres mon âge, look conventionnel, grandeur standard(pour Frodon) étonnament bien coiffé(sous son filet à cheveux) ce pointa d'un pas aussi sur qu'un Shumacher sur une pente de ski.

-Salut, M.Picard?(une voix syntetisée, me semblait-il)

-Lui-même.

-Vous voulez me suivre à mon bureau? Ca va être mieux pour jaser!(sa semblais plus: vous voulez me suivre dans mon lit? Ca va être mieux pour baiser).

Je suivi le "cyber-nabot" dans un étonnant dédalle de couloir, les vieilles batisses du centre-ville sont IMMENCES, mais j'étais entre bonne main(second degré) ce "cyber-clown" avait surement un g.p.s! Nous passâmes devant la cuisine, mais très vite, elle me sembla minuscule, nous verrons...

-Voilà, mon bureau. il me CALISSA sa main dans le chest, BIG TIME! (comment autant d'énergie peut-elle entré dans un "ciber-minable" semblable!

-Attendez, il entra sa main dans sa manche et ouvris la porte de son bureau,« vous savez les microbes, le corps humain contracte 81pourcent de ses infections par les mains »( pis toi veux-tu un infection sur la gueule, le cave?) criss, un malade qui se prend pour Howard Hughes!

Bureau standard, évidemment  3 ordis, cameras de sécurités......rien de spécial, sauf qu'avant de m'assoir il déposa un couvre chaise de papier sur mon siège.« Je suis un peu maniaque», il rit comme une jeune fille à qui on vient de dire foufoune!

Il m'expliqua, le concept de son commerce évidemment basé sur l'informatique etc,etc,etc......sans me parlé trop trop de sa cuisine, que je verrais tantot, par moi-meme! Il m'expliqua aussi qu'il y avait déja une cuisine commerciale dans le local quand il avait loué pour son commerce, a la base cyber-café, donc il a eu l'idée d'en faire un bistro-resto-machin......(UN HOSTIE DE GÉNIE, y en a pas assez dans le monde des Einstein de-meme!)

Bla-bla-bla d'usage, vocation, historique, projet future, MES entécédants(pas judiciaire, son coeur ne l'aurais pas supporté) ma vision de la cuisine pour une place comme ici, etc.....il me parlait et d'un coup ce leva et vint ramasser une poussiere ou autre saloperie(imaginaire) a mes pieds

-Je ne supporte pas les saletées(tu dois vivre tres difficilement acec toi), c'est un t.o.c.....(pis toc sur ta gueule?????ca te dit?) Et repris son laius.....

Il me parla de salaire, tres étrangement, c'étais un des meilleurs que l'on m'offrit, il avait évidamment sa théorie la-dessus, mais je comprendrais tantot...

-Etes vous a l'aise avec ce menu M.Picard?(toé es-tu a l'aise avec ton homosexualité refoulé pis ton look de gnome intello?)

-Pas de trouble avec ca, mais je dois voir la cuisine, les autres cook, tout ce qui vien avec....

-c'est ben normal, allons s'y...Il pris mon couvre siège, le froissa,toujours dans ses manches, ouvrit une boîte, qui contenait un sac le mis dedans et referma le tout... criss de timbré....

On refit le trajet inverse, avec un milllion de questionnements sur le besoin d'épargner l'humanité de ce genre d'illuminé qui me venaient en tête.

Arrivé devant les portes de la cuisine, j'eu le génie de stoppé avant qu'il me caliss un autre atémi.

(Foufoune), il rit encore comme un désaxé..qu'il était(et aussi virilement qu'un cochon-d'inde qui vient)

-Voyez-vous, je pousse un peu les règles d'hygiènes et salubrités, ici en cuisine tout le staff porte un net a cheveux des gants de latex et un pardessus en néo-(je ne peux le répéter de mémoire, mais c'étais "asseptique") HEILLE LE DUMMY j'ai la tête rasé au bic, ton filet a cheveux j'en fait quoi?????

Je mis le costume d'astronaute et entra dans la cuisine..... CALVAIRE je me serais crus dans  MIR,....8 micro-ondes, calvaire HUIT! pas de grills, un simple four au gaz 4 ronds, pis un minimum d'autres cossins pour le service...puis loin à part une section salade avec un lavabo chirurgical à coter. Il m'expliqua que ce poste était assez "dangereux" au niveau prolifération bactériologique machin-machin, du à la "vivance" des produits et que la règle était de se laver les mains avant, et apres usages de ce poste, ce laver les mains au changement de produits, ce laver les mains après usage de produits néttoyants, ce changer de gants après chaques opérations ou changement de couteaux..ce fut interminable!!!!!!!!!!!!!! Ce type devrait être a Louis-h SOLIDE.

Il m'expliqua la grande rentabilité de sa cuisine car sa maman cuisinais pratiquement tout( dans une cuisine aceptiser i-tout) et ramenais tout ici qu'il cuisait sous vide!!!!!!!!!Et ce qui ne pouvait etre fait,, il l'achetais chez un fournisseur "spécialisé du domaine hospitalié etc etc etc" et passait 48h dans sa chambre froide re-conssu pour les besoin de la cause......

Je vis sa chambre-froide garde-manger INCROYABLE tout étais sous-vide: légumes differentes cuisson, pâtes, accompagnements, féculents, sauce,name-it!!!!!!!!!!! Dans l'eau chaude ou micro-onde et hop! dans l'assiete! Bizarement ça avait pas l'air si pire....honnetement mais de la à dire que c'étais de la cuisine........

Il m'expliqua aussi que le si bon salaire étais du au fait que le profit étais au-dessus de la moyenne et qu'il désirait un cuisinier super attentionner à ses directives!!!!!!!!!!! Que dans l'avenir, il comptais,malgré son ignorance de la cuisne, ouvrir d'autre place comme ca, tout s'apprenait sur le net etc etc etc...

Pendant que cet hosti de malade me parlais il se lava les mains pas moins de 6 fois et il les tenaient comme un chirurgien. Tout ça sous l'oeil attentif et remplis de supplications d'un pauvre type aussi déguisé en rencontre du troisieme type qui évitais de bouger pour pas avoir à se laver les mains pour une 1000000eme fois.

-Guillaume, me dit-il, il fait l'assemblage des plats selon les commandes.....etc etc etc. ca sonnait(Guillaume, un asti de sans qualification qui a besoin de cash pour payer ses prochains anti-depresseurs)

Fallait que je sorte de la! c'était trop pour mon équilibre! AAAAAHHHHHH mais avant je dois vous racontez.......

Croyez ceci, cela ne s'invente pas:

 Le service ce fesait par une sorte de sas ou le cuisinier posait le plat fermais la portiere et celle du devant s'ouvrit; la "machine" du devant prennait et servait...

 Pour le retour de sa vaisselle sale, "l'Hyper-active" d'en avant remplissait un bac standard, et passa par une petite porte de coté donnant sur l'exterieur et entra dans un petit cubicule mis à l'écart pour éviter toute contamination, où était lavé la vaisselle par un moyen compliqué et trop fucké pour être décrite.

Je fut honnête, (je lui calissé une bonne tape sur la gueule, pissa par terre me moucha dans l'eau du réchaud et eu envie de déféquer sur le plan de travail et ensuite pour le tester lui trainer la face dans mes déjections!!!!!!!!!!!) lui expliqua que je n'étais pas ben ben ce type de cuisinier, p-e un peu trop lunatique pour les nombreuses opérations "pré-culinaire", et autre niaiseries du genre!

-Je savais que j'aurais de la difficulté à trouver un cuisinier, d'ou le salaire!(excuse-moi de fucker ton trip ma chouette mais je crois que tu as CRISSMENT plus besoin d'un psychiâtre que d'un cook)

Il me jasa un moment m'expliqua qu'il était conscient de l'étrangeté de son lieu et que c'est ce qui le rentabilisait dailleurs, lui un ingénieur informatique ne voulais pas passer trop de temps à se "badrer" avec la bouffe, c'étais selon lui dangereux et risqué. Mouman, s'occupais déja de ben de quoi mais voulais un cook, je ne sais pour quelle exentricité...

En terminant il me glaca litteralement le sang, il m'expliqua que suite à de longues estimations, hypotèses, et projections avec un minimum de cash et de travail il pourrait rapidement devenir tres riche, se franchiser, et même surpasser McDo., Un malade un vrai!!!!!!

Il me cita Jobs, et Gates, qui partirent de rien et.. rest is history

Ce qui me fait peur c'est que ces bouffons se trompe rarement!!!!!

Ce qui me fit réfléchir! Si ca devient véritablement le cas, Mouman va en ensacher en TABARNAK du manger!!!!!